Château et Domaine de la famille Princière de Castellbo Gropaj Lancaster
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [History] What is the Auld Alliance ? La Vielle Alliance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romain
Famille de Castellbo
Famille de Castellbo
avatar

Nombre de messages : 1107
Ville/Town : Barcelone
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: [History] What is the Auld Alliance ? La Vielle Alliance ?   5th Septembre 2010, 10:46

HRP

Cette page ne concerne que l'histoire réelle et passée de la Auld Alliance, ceci afin de servir de base pour son développement dans le jeu et rendre le RP plus crédible et proche de la réalité de 1458.

This webpage concerns only the real and ancient history of the Auld Alliance, it has for objective to serve as base to make the roleplay more credible and close to the reality of 1458.

/HRP

Citation :
Le terme de « Vieille Alliance », Auld Alliance en scots, désigne une alliance entre la France, l’Écosse et la Norvège qui tire son origine dans la saga des jarls des Orcades (« Orkneyinga saga ») et de l’invasion de la Normandie par les Vikings. La Norvège n’y fit jamais référence, mais cette alliance constitue la base des relations franco-écossaises depuis 1295.

L'Auld Alliance est une alliance entre la France, la Norvège et l'Écosse, aux dépens de l’Angleterre. Elle remonte à 1165 lorsque Guillaume le Lion adressa une ambassade à Louis VII de France bien que la première trace écrite de cette alliance soit le traité signé à Paris le 23 octobre 1295 entre les représentants de Jean Baliol et Philippe le Bel. Le 23 février 1296, le parlement écossais ratifie le traité d’alliance signé avec la France. Ce traité prévoyait que si l’un des États subissait une attaque de l’Angleterre, l’autre État envahirait l’Angleterre.

En 1326, Robert Bruce renouvela l’Alliance par le traité de Corbeil. Aux XIVe et XVe siècles, le traité fut invoqué à six reprises.

Conséquences de l’alliance

Bien qu’elle fût avant tout militaire et diplomatique, l’alliance garantissait la double citoyenneté entre les deux États. Le traité affecta la vie des Écossais dans différents domaines, l’architecture, la loi, la langue et la cuisine du fait des nombreux mercenaires écossais qui purent entrer au service de la France. Ainsi la garde personnelle du roi de France fut longtemps et uniquement une garde écossaise. Les Écossais prirent goût aux meilleurs vins français. À cette époque, le bordeaux était, devant le whisky, la « boisson nationale » de l’Écosse.

Mise en application du traité

En 1336, au début de la guerre de Cent Ans, le roi de France Philippe de Valois fournit une aide militaire au roi d’Écosse David II en exil en France après avoir été déposé par Édouard III d’Angleterre.

En 1346, l’Écosse envahit l’Angleterre pour défendre les intérêts de la France. L’armée écossaise fut cependant vaincue et David II fait prisonnier à la bataille de Neville’s Cross.

En 1421, lors de la bataille de Baugé, les forces franco-écossaises causèrent une sévère défaite aux Anglais et les Français récompensèrent gracieusement les Écossais. Cette victoire fut de courte durée car à la bataille de Verneuil (1424) les troupes écossaises furent anéanties. Malgré cette défaite, l’action des Écossais fut un soutien suffisamment efficace qui donna un répit à la France, la préservant ainsi d’une occupation complète par l’Angleterre.

En 1429, des Écossais assistèrent Jeanne d’Arc pour lever le siège d’Orléans. Un corps d’Écossais fut établi pour défendre la personne du roi de France[1]. De nombreux seigneurs Écossais s'intallèrent en France, certains continuèrent de se considérer comme Écossais et d'autres s'intégrèrent comme les Stuarts de Darnley, devenus seigneurs d'Aubigny (petite ville du Nord du Berry) qui restera "écossaise" jusqu'au XVIIIe siècle.


Citation :
The Auld Alliance (Scots) (French: Vieille Alliance) was an alliance between the kingdoms of Scotland and France. It played a significant role in the relations between Scotland, France and England from its beginning in 1295.
The alliance was renewed by all the French and Scottish monarchs of that period except for Louis XI. By the late 14th century, the renewal occurred regardless of whether there was an English threat to either kingdom.

The alliance dates from the treaty signed by John Balliol and Philip IV of France in 1295 against Edward I of England. The terms of the treaty stipulated that if either country was attacked by England, the other country would invade English territory.

History

Although during the Middle Ages various assertions were made that the Franco-Scottish relationship began in the reign of Charlemagne, the Auld Alliance is normally dated to 1295. However, historians such as J. D. Mackie have dated it to 1173, when embassies between William I of Scotland and Louis VII of France supported a rebellion against the English king Henry II. Elizabeth Bonner has also referred to talks of "informal cooperation" between the two countries at this time. An example of this was the invasion of England in 1215 led by Alexander II in support of Robert FitzWalter and the Dauphin Louis, during the First Barons' War.

In 1326, Robert the Bruce renewed the alliance, with the Treaty of Corbeil. During the 14th and 15th centuries, the treaty was invoked six times.

Between 1331 and 1356, Edward III of England defeated the kings of both countries. Bonner believes that the alliance meant that he did not succeed in subjugating them.

In 1336, at the beginning of the Hundred Years' War, king Philip VI of France provided military support for David II, who fled to France after being deposed by Edward III of England.

In 1346, under the terms of the Auld Alliance, Scotland invaded England in the interests of France. However, they were defeated, and David II was taken prisoner at the Battle of Neville's Cross.

French and Scottish forces together won against the English at the Battle of Baugé in 1421. As it marked the turning point of the Hundred Years War, the significance of this battle was great. However, their victory was a short-lived one: at Verneuil in 1424, the Scots army was annihilated. Despite this defeat, the Scots had given France a valuable breathing space, effectively saving the country from English domination.

In addition, in 1429 Scots came to the aid of Joan of Arc in her famous relief of Orléans. Scottish soldiers also served in the Garde Écossaise, the loyal bodyguard of the French monarchy. Many Scottish mercenaries chose to settle in France. Some were granted lands and titles in France. In the 15th and 16th centuries, they became naturalised French subjects.

Wider influence

Although principally a military and diplomatic agreement, the alliance also extended into the lives of the Scottish population in a number of ways: including architecture, law, the Scots language and cuisine, due in part to the Scottish mercenaries participating in French armies. Part of the influence on law was due to Scots often going to French universities.

Scots also enjoyed having their choice of France's finest wines.

At the height of the alliance, French was widely spoken in Scotland and French still has an influence on the Scots language.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castellbo.bb-fr.com En ligne
 
[History] What is the Auld Alliance ? La Vielle Alliance ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» History of the Roman Empire - UGG
» Charlie & Mary Faith ? Yesterday is history. Tomorrow is a mystery. Today is a gift. That’s why we call it “The Present”
» [Blog] Bionicle History
» [Résolu] Urgent tuer le khezu de la vielle jungle nv7 nekot
» probleme diablos et diablos noir de la vielle, help my !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille Princière de Castellbo Gropaj Lancaster :: AULD ALLIANCE MAIN ENTRANCE :: Our Offices - Nos Bureaux-
Sauter vers: